marmotte_refuge_du_saut_meribel_allues
haut20

precedente15 clovishaut1suivante10

haut petit01



marmotte de la vallee des allues
Marmotte du Refuge du Saut, vallée de Méribel les Allues.

marmotte55
marmotte du refuge du saut
Marmotte

La marmotte, au printemps, se laisse souvent approcher de très près. Elle vient de passer une période très difficile et, au sortir du terrier, il faut se nourrir à tout prix sans trop se préocuper des marcheurs, peu nombreux à cette époque. Il nous est même arrivé que l'une d'entre elles vienne manger dans nos mains.


haut petit01

oeillets_minioeillets_minioeillets_mini

bas_petit01







La Marmotte du Mollaret d'en Haut, Pralognan.


marmotte56
marmotte de la vanoise

Marmotte

La Marmotte s'installe sur un sol meuble où elle peut creuser son terrier, à proximité d'un herbage bien fourni. Son habitat idéal comporte un horizon bien dégagé, avec une vue panoramique facile à surveiller. Elle évite les ubacs et préfère les adrets dénudés, où des plaques d'herbe alternent avec rocailles et clapiers.

La Marmotte creuse des réseaux de galeries et de chambres. La chambre principale peut atteindre 1 m cube, et la longeur des galeries jusqu'à 60 m. Un domaine vital d'un groupe de marmottes atteint de 3 000 à 15 000 m2.

Le terrier d'hiver est situé en contrebas des quartiers d'été. L'ouverture est habituellement tournée vers le midi, flanquée d'une petite terrasse d'où partent des sentiers. Le trou d'entrée se poursuit par une gallerie de 2 à 20 m de long, de 15 cm de diamètre, tout juste suffisant pour se faufiler.
Le terrier comporte des toilettes (chambre à fiente), une chambre principale avec du foin (litière).
Il existe en général plusieurs issues. Certains trous peu profonds et sans chambre servent uniquement d'abris. Ces "tubes de fuite" sont disséminés sur le territoire pour une meilleure possibilité de fuite. Un terrier occupé dégage une odeur forte.

La Marmotte est est omnivore, mais son alimentation se compose essentiellement de plantes: graminées, trèfles ou composées, fleurs, bourgeons, racines, bulbes, graines, fruits ou écorces. Elle consomme aussi  des vers de terre, des larves, des insectes (sauterelles et criquets) ou des oeufs. Elle ingurgite 400 g d'herbe par repas. Soit 100 kg pour 6 mois d'activité estivale...Elle se sert de ses mains préhensiles pour grignoter et décortiquer sa nourriture, assise en 'chandelier'.

Elle ne boit pas d'eau et se contente de la rosée et de l'eau des plantes.
Par contre, elle est friande de sel, comme les Chamois et Bouquetins.
Les Marmottes ne stokent pas de nourriture. Pour s'alimenter, elle ne s'éloigne pas trop de son terrier (100 m au maximum) afin de pouvoir fuir rapidement.



haut petit01

oeillets_minioeillets_minioeillets_mini

bas_petit01