oeillet des alpes dianthus
haut20


precedente15 clovis_haut1suivante10

bas_petit01




Oeillet des Alpes (Dianthus sylvestris)
(Famille des Caryophyllacées)

oeillets50

Photo prise le jeudi 16 juin 2011

Oeillets des Alpes.

Pour votre pique nique, il est vivement conseillé d'aller vous assoir au pied de la croix du sommet de la Négresse.  Vous y trouverez (entre autres) ces "Oeillets des Alpes (dianthus sylvestris) avec comme toile de fond, le massif du Mont Blanc qui ce jour là pouvait être plus ou moins nuageux.
Cette petite plante rose ou violacée et parfumée pousse dans les prairies et lieux rocheux jusqu'à 2200 m de mai à juillet.
Cette espèce croît dans les pelouses et les rocailles d'un grand quart sud-est de la France où elle est assez commune en altitude. Les pétales roses, glabres, sont irrégulièrement dentés au sommet. Les deux écailles du calicule, qui se terminent par une point courte, sont bien plus courtes que le calice.
haut petit01

oeillets_minioeillets_minioeillets_mini

bas_petit01



oeillet néglige
Oeillet négligé
= dianthus neglectus
Dianthus pavonius
oeillet_neglige1
Photo prise le mercredi 11 juillet 2011 au Col  du Mont Cenis
Oeillet négligé

Cette photo à été prise dans la magnifique pelouse alpine du Mont Cenis en montant en direction du Lac Blanc. L'endroit est magnifique et merveilleux par sa diversité et son abondance. C'est donc une prairie multicolore que vous pouvez voir en juillet avec au sommet des champs d'Edelweiss.

haut petit01

oeillets_minioeillets_minioeillets_mini

bas_petit01
oeillets du mont cenis
Oeillet négligé
oeillet_neglige2
Photo prise le mercredi 11 juillet 2011 au Col  du Mont Cenis
dianthus neglegctus
Oeillet négligé

Plante herbacée vivace, hermaphrodite, glabre (3-15 cm ; rarement 30 cm).
Rhizome ramifié généralement couronné de rosettes stériles plus ou moins serrées.
Tige dressée, simple, anguleuse.
Inflorescence : cyme bipare ; fleurs ordinairement solitaires à l’extrémité des tiges ; calicule aussi long que le calice, à écailles dressées, ovales-lancéolées, à pointe aiguë et allongée ; calice gamosépale long au plus de 12 mm, un peu évasé, rougeâtre, à tube strié dans toute sa longueur, à dents ovales à marges décolorées ; corolle formée de 5 pétales roses, non contigus, légèrement velus à la base, dentés ; 10 étamines ; 2 styles.
Vous la trouvez dans les pelouses sèches ou les rocailles en Juillet et Août de 1200 jusqu'à 3000 mètres d'altitude, elle est rare dans les Alpes surtout méridionales.

haut petit01