sorbier des oiseleurs
haut_petit01


precedente15 accueil2suivante10

bas_petit01



Sorbier des Oiseaux
 ou Sorbier des Oiseleurs
 (Sorbus aucuparia)

(Famille des Malaceae)

sorbier1

sorbier a l altiport de meribel
Sorbier des Oiseaux
 ou Sorbier des Oiseleurs


Le Sorbier des oiseleurs ou Sorbier des oiseaux (Sorbus aucuparia L.) est un petit arbre qui peut atteindre les quinze mètres de haut. Il vit principalement en lisière de forêt d'épicéas. Le sorbier est cousin avec le cormier. Ses feuilles sont composées de 17 ou 15 folioles lancéolées doublement dentées reliées au pétiole.

Les branches sont lisses, grisâtres. Les feuilles sont pennées, à 5 ou 7 paires de folioles finement dentées, vertes des deux côtés, légèrement duveteuses au revers. Les fleurs blanches, à 5 pétales, sont groupées en corymbes. Elles ont une odeur forte, peu agréable. Les fruits, les sorbes, sont des baies rouges orangées très appréciées par les oiseaux, notamment les grives.

L'arbre dépasse rarement 15 mètres. Il pousse dans les bois, les forêts et les haies, dans les landes et les lieux rocheux, souvent en altitude (en moyenne montagne), sur sol léger. Floraison en mai-juin, fruits à maturité à la fin de l'été. Ces fruits persistent longtemps sur l'arbre en hiver, ce qui lui donne un intérêt décoratif indéniable, et surtout constitue une réserve de nourriture pour les oiseaux.

Il peut vivre 120 ans..

haut petit01

oeillets_minioeillets_minioeillets_mini

bas_petit01



le sorbier des oiseaux
Sorbier des Oiseaux
 ou Sorbier des Oiseleurs

sorbier2
les fruits du sorbier des oiseau
Sorbier des Oiseaux
 ou Sorbier des Oiseleurs


En automne, le sorbier possède des fruits. Ses fruits sont rouges (sorbe) ou jaunes (variétés ornementales). Ils sont sphériques et petits (fausse drupe) plus ou moins persistants. Les fruits sont mangés par les oiseaux. Crus, ces fruits ne sont pas comestibles pour les humains, puisqu'ils contiennent de l'acide parasorbique (acide du sorbier) au goût âpre et amer, pouvant provoquer des vomissements éventuellement . L'acide parasorbique se neutralise par une cuisson prolongée et permet de fabriquer gelées, confitures, préparations alcoolisées et autres mets traditionnels à partir de baies de sorbier, notamment en Europe du Nord. Ces mêmes baies contiennent naturellement du sorbitol, qui tire son nom de la plante, un édulcorant non fermentescible et un purgatif qui est actuellement produit par synthèse dans l'industrie agro-alimentaire

haut_petit01